Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 février 2008 4 28 /02 /février /2008 19:36

A la suite du CCUES, les élus du comité d’établissement de Mayenne ont rendu leur avis sur le projet de réorganisation  et les mesures sociales l’accompagnant.

Cette réunion a clôturé le processus d’information/consultation engagé depuis le 05 décembre 2007.

Cette procédure a été longue et douloureuse pour beaucoup d’entre-nous, et les discussions n’ont pas permis de faire aboutir toutes les revendications des salariés notamment celles des jeunes embauchés

Lors de la séance du 27 février qui a connu une douzaine de suspensions de séance, des avancées conséquentes ont été faites mais l’indemnité complémentaire souhaitée par certains a été rejetée par la direction et les élus de Mayenne ont eu du mal à trouver des appuis au sein de l’instance. Mais il y a un juste un minimum accordé aux jeunes embauchés (3 mois de salaire)

 

Le CCUES a rendu les avis suivants :

 

v     Livre 4 : Le rapport de l’expert mandaté par le comité central sur le projet de réorganisation du site de Mayenne a démontré qu’il n’y avait pas de motif économique.

Aux vues des analyses de ce rapport et des nombreux licenciements, l’avis du CCUES est défavorable à l’unanimité.

 

v     Livre 3 : Avis favorable ( 9 voix pour, 5 voix contre (la 1ère motivation étant de ne pas avaliser les suppressions de poste), 2 abstentions (les élus ont jugé que le livre 3, dans sa globalité, était bon, mais ne répondait pas aux attentes des salariés mayennais)

 

v     Critères d’ordre de licenciements : avis favorable à l’ unanimité (le critère de performance étant exclu)

 

 

Le CE de Mayenne a rendu les avis suivants :

 

v     Livre 4 : Le rapport de l’expert mandaté par le comité central sur le projet de réorganisation du site de Mayenne a démontré qu’il n’y avait pas de motif économique. De plus le CE de Mayenne n’est pas du tout convaincu que l’organisation cible, en termes d’effectif, réponde aux volumes de Mayenne sans avoir d’incidence néfaste sur la santé et les conditions de travail du personnel.

Le CE dénonce l’insuffisance de préparation de ce dossier qui n’a pas permis aux membres du CE et  à l’expert de travailler efficacement et sereinement dès le début du processus.

Aux vues des analyses de ce rapport et des nombreux licenciements, l’avis du CE est défavorable à l’unanimité.

 

v     Livre 3 : Le CE a pris acte des avancées conséquentes sur les mesures sociales du livre III, mais il regrette que la mesure attendue sur les indemnités de licenciement ne soit pas à la hauteur des résultats financiers du groupe. Le CE donne donc un avis favorable. (3 voix pour, 3 abstentions)

 

v     Pour les critères d’ordre, le CE suivi l’avis du CCUES

Dans le week-end, il sera mis en ligne un résumé des mesures du livre 3

Partager cet article

Repost 0
Published by titus53 - dans Février 2008
commenter cet article

commentaires

gouvenou 05/03/2008 18:17

Bravo M. LECOQ je pense que vous avez eut le mot de la fin.
Bertrand

lecoq 04/03/2008 15:42

je suis d accord avec "la voix de la raison" il est dommage de reduire ce pse a une bagarre des chefs car derriere tous ca il y a des personnes qui vont ce trouver au chomage avec des maisons sur le dos et des bouches a nourrir.cependant j invite cette meme voix a expliquer aux personnes concernes par le pse ,("les esprits chagrins"),pourquoi la locomotive a fini dans un cul de sac,ne pouvait on pas jouer au passe murailles ?les cheminots eux par leurs actions sont coutumiers du fait.De plus je trouve dommage de faire de si brillante declarations de facon anonymes sur ce je vous souhaite une bonne journnee ,restons soudes

Just do it 04/03/2008 00:17

On parle de syndicats mais une plus grande diversité de sensibilité syndicale à Mayenne pourrait constituer un équilibre positif dans les approches et éviterait ce qu'on a vu pendant les dernières semaines: le mythe du sauveur venu de l'extérieur !

La voix de la raison 03/03/2008 23:44

Les querelles syndicales sont stériles, mais nous sommes ici dans un grand classique du genre : si nous n'avons pas eu ce que l'on réclammait, c'est la faute de l'autre forcément...
Mais le fait est : l'ensemble des acteurs se sont bien bagarrés et ont préservés l'essentiel avec un grands sens de la responsabilité. Tant pis pour les esprits chagrins. Le vrai syndicaliste, c'est celui qui sais mobiliser mais c'est celui aussi qui sais évaluer quand et ou il faut arrêter la locomotive avant qu'elle ne fonce dans le mur !

ANONYME 03/03/2008 19:41

OUI TOUT N EST PAS OK MAIS L ESSENTIEL PAR RAPPORT A CERTAINS GROUPES EST VRIEMENT BIEN MEME SI LE MOT EST MAL CHOISI
MERCI AUX ELUS DE MAYENNE

Liste D'articles

  • Projet de loi El Khomri : les contre-propositions CFDT, CFE-CGC, CFTC, Unsa et Fage
    ~~ Les organisations syndicales de salariés et de jeunesse CFDT, CFE-CGC, CFTC, Unsa, Fage, se sont réunies le 3 mars 2016 pour travailler ensemble à des contre-propositions visant à la construction de droits nouveaux, à la réécriture de certains articles...
  • Interview de Laurent Berger
    ~L'avant projet de loi de Myriam El Khomri sur le droit du travail est très critiqué à gauche. Jean-Christophe Cambadélis, premier secrétaire du PS, aura « du mal » à le voter et calera sa position sur celle des syndicats réformistes. Ce texte est-il...
  • Encore un pas de plus dans la lutte contre le paludisme
    Avis favorable du Comité des médicaments à usage humain (CHMP) de l’Agence Européenne du Médicament (EMA) pour notre vaccin candidat Mosquirix® (RTS,S) Après plus de 30 années de recherche et l’une des plus vastes études cliniques jamais réalisée en Afrique,...
  • Dees embauches chez GSK
    GSK va recruter 100 personnes à Saint-Amand-les-Eaux Par Francis Dudzinski - Publié le 02 avril 2015, à 11h43 © DR Pour conforter l’augmentation de sa production de vaccins, dont un vaccin contre le paludisme, le laboratoire pharmaceutique GSK va recruter...