Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 novembre 2009 4 12 /11 /novembre /2009 04:26

, tandis que le laboratoire Roche voit les ventes de Tamiflu exploser de +1417%. Le vaccin est en outre nettement plus cher que celui de la grippe saisonnière.

>


La campagne de vaccination du public n'a pas encore commencé en France que les laboratoires se frottent déjà les mains. La grippe A (H1N1) leur permettra de confortables augmentations de revenus.
Avec un milliard de livres (1,12 milliard d'euros) de revenus supplémentaires prévus au 4e trimestre, GlaxoSmithKline (GSK) apparaît comme le plus grand "gagnant" de la pandémie.
Outre son vaccin, le groupe britannique peut également compter sur ses ventes de masques ou de Relenza, un antiviral contre la grippe H1N1 concurrent du Tamiflu de Roche, dont les ventes, encore modestes, ont néanmoins explosé au 3e trimestre (+1417%).


Les ventes dépendront de la virulence de la pandémie


Le suisse Novartis et le français Sanofi-Aventis prévoient respectivement, 400 à 700 millions de dollars (268 à 468 millions d'euros) et 500 millions de dollars (334 millions d'euros) de chiffre d'affaires supplémentaire au 4e trimestre grâce à leurs vaccins anti-grippe A.
Les ventes de vaccins "dépendront de la virulence de la pandémie, mais nous vendrons sans doute autant de vaccins au 1er trimestre 2010 qu'au 4e trimestre 2009", a même estimé le directeur général de Sanofi-Aventis Chris Viehbacher.
Pour Sanofi-Aventis, dont le vaccin, contrairement à ceux de ses concurrents, doit encore obtenir le feu vert des autorités de santé européennes, cette manne supplémentaire a même entraîné un relèvement de l'objectif annuel de bénéfice par action.

Des tarifs élevés


Au moment de négocier avec des gouvernements souvent pressés de conclure des accords, les laboratoires sont "arrivés en position de force", note un analyste qui a tenu à rester anonyme, pointant des tarifs pour ce vaccin "largement" supérieurs à ceux pratiqués pour la grippe saisonnière.
Il sera "30 à 40% plus cher que celui de la grippe saisonnière", assure le député PS Gérard Bapt, dans un récent entretien accordé à Libération.
En France, Sanofi-Pasteur, la branche vaccins de Sanofi-Aventis, a vendu son vaccin 6,25 euros hors taxes, GSK 7 euros, Novartis 9,34 euros et Baxter, auquel 50.000 doses seulement ont été commandées, 10 euros.
La France a commandé 50 millions de doses auprès de GSK, 28 millions auprès de Sanofi-Pasteur, 16 millions auprès de Novartis, puis 50.000 auprès du laboratoire américain Baxter.
La deuxième vague de vaccination contre la grippe H1N1, à destination du grand public, après une première en direction des personnels de santé, sera lancée jeudi. Outre les personnels de santé et avant de prochaines vagues de vaccination, six millions de personnes sont potentiellement concernées.

(Nouvelobs.com avec AFP)

Partager cet article

Repost 0
Published by titus53 - dans Nov 2009
commenter cet article

commentaires

Liste D'articles

  • Projet de loi El Khomri : les contre-propositions CFDT, CFE-CGC, CFTC, Unsa et Fage
    ~~ Les organisations syndicales de salariés et de jeunesse CFDT, CFE-CGC, CFTC, Unsa, Fage, se sont réunies le 3 mars 2016 pour travailler ensemble à des contre-propositions visant à la construction de droits nouveaux, à la réécriture de certains articles...
  • Interview de Laurent Berger
    ~L'avant projet de loi de Myriam El Khomri sur le droit du travail est très critiqué à gauche. Jean-Christophe Cambadélis, premier secrétaire du PS, aura « du mal » à le voter et calera sa position sur celle des syndicats réformistes. Ce texte est-il...
  • Encore un pas de plus dans la lutte contre le paludisme
    Avis favorable du Comité des médicaments à usage humain (CHMP) de l’Agence Européenne du Médicament (EMA) pour notre vaccin candidat Mosquirix® (RTS,S) Après plus de 30 années de recherche et l’une des plus vastes études cliniques jamais réalisée en Afrique,...
  • Dees embauches chez GSK
    GSK va recruter 100 personnes à Saint-Amand-les-Eaux Par Francis Dudzinski - Publié le 02 avril 2015, à 11h43 © DR Pour conforter l’augmentation de sa production de vaccins, dont un vaccin contre le paludisme, le laboratoire pharmaceutique GSK va recruter...