Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
26 février 2009 4 26 /02 /février /2009 09:32
Le comité central a débuté le 25 février à 09h00 et s'est terminé à 20H30.
L'absence du président de GSK France est à l'origine de la première interruption de séance de la journée.
les débats de la matinée ont été axés sur :
* le cahier des charges du cabinet de reclassement
* la mise en place de l'espace mobilté avant la fin du processus
* les modalités de départ anticipé

La direction et le CCUES ont trouvé un compromis. Maintenant, il ne reste que plus à auditionner le ou les cabinets de reclassement identifier par la direction.

L'après-midi a permis à la direction de finir de présenter le projet de réorganisatiion (Livre IV).
En fin de journée, la pression est monté d'un cran. Les partenaires sociaux (direction et élus) ne s'entendaient pas sur le calendrier. Il a été acté que
* Le 03 mars serait la fin de la réunion 1. les grandes mesures du projet d'accompagnement seraient présentées. * Le 25 mars ce sera la réunion 2.
* Le mois d'avril serait consacré aux discussions sur les mesures sociales avec des réunions intermédiaires sur le site d'Evreux. Un CCUES décentralisé en province du jamais vu depuis la fusion.

En fin de séance, la CGT a revndiqué une prime de préjudice moral pour le site d'Evreux. La CFDT a soutenu cette demande. Pas de commentaire de la direction.
Repost 0
Published by titus53 - dans Février 2009
commenter cet article
22 février 2009 7 22 /02 /février /2009 18:10

Les salariés qui sont concernés par le dernier projet de réorganisation se posent des questions légitimes.  Nous avons des réponses mais la clause de confidentialité, nous a été demandée

Nous devons la respecter. Mais nous pouvons nous appuyer sur la malheureuse expérience de Mayenne. Ce blog doit être un échange, un partage de vécus, et nous invitons les salariés mayennais de faire part de leur ressenti sur le PSE de 2008.

A ce jour, nous avons des interrogations  de salariés du site le plus impactés, et nous allons essayer d’y répondre dans la mesure de nos moyens et nos droits.


Nous demandons aux salariés qui ont vécu le stress d'une procédure de PSE de partager leur expérience... 


Quelques questions ..........et  des réponses
 
1. Quel capital peut-on espérer pour la création d'une entreprise?

  1.  
    1. Le PSE de Mayenne prévoit 20 000 €

 

  1. Les indemnités de licenciement en fonction du chiffre d’affaires ?
    1. A voir dans les prochaines discussions, appel au retour des salariés mayennais et ceux d’Hérouville
    2. Vous pouvez consulter un comparatif établi par l’expert en début du processus de Mayenne (cliquez ici)

 

  1. Pour les questions relevant du reclassement,
    1. il faut attendre la fin des consultations pour établir le processus

 

  1. Visite du nain de jardin ?
    1. A ce jour, il n’est pas prévu la venu du grand y’a k, il a du mal a se déplacer dans les DOM-TOM pour le boulot ?

 

  1. Critères d’ordre de licenciements :

a.   les discussions sur le sujet n’ont pas débuté donc …..

 

  1. Les discussions sur les mesures d’accompagnement (dit Livre III) n’ont pas commencé, de ce fait nous ne pouvons pas nous étaler sur le sujet.

 

  1. GSK Biological et St Amand :
    1. Les salaries pourront se porter volontaires pour une mutation, mais il faut savoir que c’est un processus de recrutement donc ????

 

8.   Comment se fait ce t-il que les syndicats nous ont menti alors qu'ils savaient depuis Novembre 2008 concernant le nombre de licenciement ?

a.   Désolé, les organisations comme une partie des salariés se doutaient qu’un plan se préparait D’ailleurs certaines rumeurs sur le site circulaient. Les OS ont la malheureuse nouvelle et son ampleur le 03 février.

 

9.   L'inquiétude des salariés GSK, c'est comment pensez vous défendre au mieux les intérêts des salariés GSK aussi bien ceux qui restent que  ceux qui partent ?

                a.     Nous ferons pour le mieux Mais il faudra le moment venu le soutient des salariés.

 

10.    Un mouvement de grève ?

a.      A voir, mais les élus auront besoin de vous dans la procédure

Repost 0
Published by titus53 - dans Février 2009
commenter cet article
19 février 2009 4 19 /02 /février /2009 14:30

La crise que traverse la Guadeloupe et qui s’étend à plusieurs départements d’Outre-Mer est une des plus graves de l’histoire des DOM. Elle met au grand jour les difficultés de l’Outre-Mer, elle révèle les injustices et les inégalités générées par une économie sous perfusion.

 

La «vie chère» est une constante de ces collectivités. Les politiques publiques qui se sont succédé ont contribué, par leurs effets pervers, à une évolution exagérée des prix. Elles sont allées à l’encontre d’une démarche d’autonomie économique.

 

La CFDT respecte et soutient l’engagement responsable de son partenaire l’UIR CFDT de la Guadeloupe, dans le collectif LKP qui porte l’ensemble des revendications de nos compatriotes de la Guadeloupe.

 

Dans un département où l’écrasante majorité des entreprises est formée de petites entreprises, syndicats et patronat ne peuvent pas seuls trouver une solution à l’augmentation des salaires.

 

La CFDT rend hommage à Jacques Bino, militant syndical de la CGTG. Devant le drame qui a coûté la vie, l’Etat doit agir vite pour arrêter la spirale de la violence. Il doit aider les entreprises à débloquer les négociations salariales.

L’Etat ne peut tenir nos concitoyens d’Outre-Mer dans le mépris !

 

En signe de soutien et de solidarité avec les organisations syndicales de la Guadeloupe, la CFDT appelle ses militants à participer aux rassemblements prévus, le samedi 21 février 2009, dans toute la France

A Paris, la CFDT appelle ses militants à se joindre à la manifestation prévue de la République à la Nation, à 14h. Anousheh Karvar, secrétaire nationale chargée de l’Outre-Mer participera à la manifestation.

 

Repost 0
Published by titus53 - dans Février 2009
commenter cet article
14 février 2009 6 14 /02 /février /2009 11:03

LE CCUES a débuté le processus d’information/consultation sur le projet de réorganisation de GSK France. En début de séance du 11  février 2009, le CCUES a désigné comme expert pour l’accompagner dans ce long processus le cabinet Alpha-Sécafi.

 

Lors de ces réunions, les représentants de la direction ont présenté leur organisation cible et les impacts sur les effectifs. Les interventions des politiques à la tribune de l’Assemblée Nationale  (cliquez pour lire la dépêche AFP) a provoqué une interruption de séance le 12 février.

En effet, le CCUES et son expert ont interrogé la direction sur les propos échangés dans la noble instance sur une reprise partielle du site d’Evreux. La direction a affirmé qu’il s’agissait d’une incompréhension entre les élus locaux et nationaux sur un projet de salariés d’Evreux souhaitant reprendre des équipements pour créer leur entreprise. La direction a souligné qu’elle apporterait son soutien pour une étude de faisabilité et qu’elle mettrait les moyens pour aider les salariés à bâtir leur de financement.

Le directeur du site d’Evreux, coordinateur de GMS, et le président de GSK France ont assuré que le projet de salariés ne remettait pas en cause la réorganisation de GSK et la fermeture du DPE d’Evreux.

Lors de la séance du 12 février, à la suite d’une longue suspension de séance et en instaurant un rapport de force favorable aux élus, le CCUES a obtenu :

  • de négocier avec la direction sur le cahier des charges pour l’organisme qui sera chargé du reclassement des salariés impactés (réunion prévue le 25/02)
  • Echange avec le ou les organismes pressentis lors de la réunion du 04/03
  • de permettre aux salariés du DPE qui sont en inactivité de n’être présent que sur les plages fixes et que la journée soit comptabilisé à 7h24

 

La séance du 12 février 2009 a été suspendue à 18 heures et reprendra le 25/02 à la suite des discussions sur le cahier des charges du cabinet de reclassement.

Repost 0
Published by titus53 - dans Février 2009
commenter cet article
14 février 2009 6 14 /02 /février /2009 09:59
 

La FCE-CFDT signe l’accord sur les salaires conventionnels (LEEM)

 

La négociation a permis d’aboutir en janvier, à un accord signé par la CFDT,la CFTC, FO et le SNPADVM-UNSA. Cet accord revalorise les salaires minima conventionnels de 2.2 à 2% selon les niveaux, revoyure en septembre et recommandation en faveur de l’égalité salariale F/H.

 

Une négociation productive

 

Conformément à nos débats, nous avons porté nos revendications sur des niveaux différenciés. Nous avons été les seuls à proposer une clause de revoyure et une recommandation sur des mesures visant à permettre d'atteindre une égalité salariale entre les femmes et les hommes.

 

Voici donc ce que sera les minis sur le site grâce à la CFDT  seul syndicat du site signataire.

*BRUT MENSUEL

Groupes

*Salaires.mini Leem

*Salaires mini

*Salaires mini

*Salaires mini après

 

avant février

Leem au

site au

augmentation

 

2009

01/02/2009

01/02/2009

au 1 avril 2009

 

 

 

 

 

2C/3A

1457,16

1488,89

1563,34

1603,34

3B

1492,86

1525,30

1601,57

1641,57

3C/4A

1621,39

1656,41

1739,23

1779,23

4B

1678,52

1714,67

1800,41

1840,41

4C/5A

1842,75

1882,19

1976,30

2017,81

5B

1921,3

1962,31

2060,43

2103,70

5C/6A

2135,52

2180,82

2289,87

2337,96

 

La CFDT-NDB vous souhaite du courage, mais ça on le sais c’est la force de NDB .

Et n’hésiter pas a contactez vos élus CFDT pour obtenir une réponse à vos justes revendications.

 

le 11 février 2009

CFDT- NDB Tél. Fax : 02 35 14 32 79/ poste3279 et 3700

Mail : cfdt.ndb@gsk.com

Pour retrouver toutes les infos notre Blog : www.liaison-cfdt-gsk.com

Repost 0
Published by titus53 - dans Février 2009
commenter cet article
14 février 2009 6 14 /02 /février /2009 09:41
 
 
   
   
Repost 0
Published by titus53 - dans Février 2009
commenter cet article
6 février 2009 5 06 /02 /février /2009 08:05

Hier, l'ensemble des organisations syndicales du site d'Evreux ont adressé au 1er ministre un courrier relatant la situation du site. Vous pourrez le lire ci-dessous.

Dans la logique des événements, des salariés ont manifesté à l'entrée du site, des salariés soutenus par l'ensemble des OS. C'est un premier avertissement pour la direction. Une direction qui devra écouter et revoir sa copie en matière de suppressions de postes

Le courrier :

 

Monsieur Le Premier Ministre
57 Rue de Varenne
75007 Paris

 

    

Objet : Programme de restructurations au sein des Laboratoires Glaxosmithkline

Monsieur Le Premier Ministre,

 

Au jour de la relance sociale nationale, nous vous adressons ce courrier afin de vous interpeller sur un projet de restructurations au sein du Groupe GlaxoSmithKline.

En effet, Le groupe pharmaceutique britannique GlaxoSmithKline se désengage de son Laboratoire de recherche et de développement, basé à Evreux (27-Eure), avec une suppression de 96 postes  au bâtiment du Développement Pharmaceutique.

Ce bâtiment est une entité incontournable, pour le développement et la production de nos médicaments sur le site de production de GlaxoWellcome Production Evreux. Malgré des bénéfices importants sur l’année 2008, le 3ème laboratoire Pharmaceutique Français ferme son unité.

Au centre de ce projet de suppression d’emploi, s’ajoute le licenciement de 702 salariés sur l’unité de production du site d’Evreux, dont l’effectif total actuel est de 1650 salariés.

Cela représente 798 salariés sans emploi, sur une zone déjà déficitaire sur la communauté d’Evreux. Mais au-delà de la perte d’emploi des salariés GlaxoSmithKline, les sociétés sous-traitantes qui travaillent sur le site d’Evreux représentent au moins 350 salariés : un emploi GSK supprimé, c’est 4 emplois indirects impactés … et cela veut donc dire 4000 emplois menacés.

Treize autres emplois seront également supprimés à Notre Dame De Bondeville, en Seine-Maritime, et 37 emplois sur 100 – Au centre de Recherches Des Ulis (Essonne).

Nous vous demandons d’intervenir .

En vous remerciant de toute l’attention que vous porterez à cette demande,

Nous vous prions de croire, Monsieur Le Premier Ministre, en l’expression de nos sincères salutations.                                                                                  

 

Les Organisations syndicales CFDT, CGT, FCE-CGC, , FO, SL,UNSA,

 

 

 

PS :

Pour rappel, 310 empois ont déjà été supprimés dans notre réseau de visite Médicale, 50% de l’effectif du site de Mayenne (dept 53) supprimé soit 170 familles touchées.

Et tous les autres plans à venir…voir la décision du groupe GSK sur la fermeture des sites France.

En deux ans, les laboratoires GSK bénéficiaires en milliards d’euro ont supprimé près de 1500 emplois directs en France,

 

Repost 0
Published by titus53 - dans Février 2009
commenter cet article
5 février 2009 4 05 /02 /février /2009 17:31

Vu pour vous
[ 05/02/09  - 15H22 - Reuters  ]

Le groupe britannique a augmenté de 16% ses ventes au quatrième trimestre, mais son bénéfice avant charges de restructuration n'a augmenté que de 9%, en raison d'importantes sommes engagées en frais de justice.

LONDRES (Reuters) - GlaxoSmithKline va réduire ses coûts et supprimer des emplois, illustrant la pression que subissent les grands groupes pharmaceutiques qui pâtissent de la concurrence des fabricants de génériques.
GlaxoSmithKline indique aborder 2009 avec confiance mais s'est refusé, contrairement à son habitude, à donner une prévision pour l'exercice en cours. Le groupe a expliqué que cette décision n'était pas liée à ses performances mais à son souhait de voir l'attention des investisseurs se porter sur ses objectifs à long terme.
Le deuxième groupe pharmaceutique mondial a annoncé qu'il compte économiser 1,7 milliard de livres d'ici 2011, contre 700 millions de livres lors de ses précédentes estimations.
Au titre du quatrième trimestre, le groupe britannique a fait état d'une hausse de 16% de ses ventes à 6,9 milliards de livres, imputable en partie à la dépréciation de la livre.
Son bénéfice par action avant charges de restructuration n'a augmenté que de 9% à 26,7 pence, le groupe ayant déboursé d'importantes sommes en frais de justice.
Les analystes interrogés par Reuters s'attendaient en moyenne à des ventes de 6,6 milliards de livres et un bénéfice par action de 27,6 pence, mais ces prévisions n'incluaient pas les charges juridiques.
À 14h00 GMT, le titre progressait de 0,47% à 1.274 pence à la Bourse de Londres alors que l'indice paneuropéen du secteur DJ Stoxx reculait de 0,23%.
Glaxo n'a pas donné de précisions sur le nombre de postes qu'il envisage de supprimer mais les analystes s'attendent à plusieurs milliers de départs sur un effectif global d'environ 100.000 personnes.
PROTECTION DES MARGES
Le plan de réduction des coûts de GlaxoSmithKline fait suite à plusieurs annonces de même nature dans le secteur. AztraZeneca a ainsi annoncé la semaine dernière la suppression de 6.000 postes supplémentaires et Pfizer Inc., candidat au rachat de Wyeth, prévoit de supprimer 15% des effectifs du groupe résultant de la fusion soit environ 19.000 postes.
Ces plans de restructuration illustrent la volonté des dirigeants des groupes pharmaceutiques de protéger leurs marges dans un contexte d'arrivée à expiration de nombreux brevets et de concurrence exacerbée avec les génériqueurs.
Alors que très peu de nouveaux médicaments sortent des laboratoires de recherche, les grands groupes sont confrontés au laminage de leur chiffre d'affaires et doivent réduire leurs coûts fixes, estiment de nombreux analystes.
Glaxo, pour ne parler que de lui, est confronté à concurrence des génériqueurs sur toute une gamme de ses produits dont l'antiépileptique Lamictal ou l'antidépresseur Wellbutrin.
Glaxo, basé au Royaume-Uni mais réalisant l'essentiel de son chiffre d'affaires à l'étranger, bénéficie à plein de la dépréciation de la livre sterling.
La chute de la devise britannique devrait continuer de soutenir les résultats du groupe en 2009 mais le directeur général du groupe Andrew Witty, qui a pris ses fonctions l'année dernière, est plus préoccupé par l'évolution des marges récurrentes hors effet de changes.
L'action Glaxo se négocie sur une base de 11,6 fois le bénéfice 2009 attendu, selon les données Reuters, une prime confortable par rapport au ratio de 7,6 fois de son concurrent AstraZeneca et que justifient les attentes suscitées par ses médicaments en cours de développement.
Witty a déclaré que les chercheurs de Glaxo avaient réalisé des progrès sur des nombreux projets dont le pazopanib testé comme traitement anti-cancéreux et qui est désormais soumis à l'approbation des autorités sanitaires américaines.
Glaxo a par ailleurs débuté les essais cliniques de phase III pour son traitement anti-diabétique Syncria.
Version française Nicolas Delame et Marc Joanny

Repost 0
Published by titus53 - dans Février 2009
commenter cet article
5 février 2009 4 05 /02 /février /2009 09:21

Après la tempête ravageuse, nos forêts ont souffert énormément, les arbres sont tombés et des dégâts considérables se sont produits.

 

Ce 4 février,  une tornade s’abat sur GSK France. L’annonce faite à l’ensemble des salariés GSK de licencier 848 salariés.
 

La recherche site des Ulis perd 37 salariés sur 102, le site d’Evreux 798 sur 1652 dont 98 du DPE à fin juin, NDB 13 avec près de 600 emplois précaires.

 
GSK a passé un pacte avec Ėole le dieu des vents, nous sommes en pleine régate sur une eau boueuse et dans une coque de noix, sans gilet de sauvetage.

 


Le comité d'établissement a exprimé sa douleur et partage le désarroi ressenti par les salariés des sites impactés. Les membres du CE soutiendront les élus dans les longues heures de négociations qui arrivent.


Repost 0
Published by titus53 - dans Février 2009
commenter cet article
2 février 2009 1 02 /02 /février /2009 12:15

Depuis hier soir, la presse économique met GSK à la une pour de sombres présages. GSK, un leader de l'industrie pharmaceutique aurait dans ses cartons un plan de réduction des effectifs. 6000 salariés (nombre vu dans "les Echos et la Tribune" à travers le monde seraient impactés par ce nouveau plan.
Après Astra Znecca, Pfizer et autres, GSK se lance dans la triste compétition des suppressions d'emploi.

Cette nouvelle doit être vérifier auprès des dirigeants de GSK., mais vous popurrez lire ci-dessus l'artilce de la Tribune.

Pharmacie : GlaxoSmithKline supprimerait au moins 6.000 emplois

[ 02/02/09  ]

 

GlaxoSmithKline (GSK), le laboratoire pharmaceutique britannique, serait sur le point de supprimer plusieurs milliers d'emplois dans le monde, alors qu'il est confronté à la concurrence des médicaments génériques. Selon le « Sunday Telegraph », environ 6.000 employés pourraient être concernés par ces suppressions d'emploi, tandis que l'« Observer » avance le chiffre de 10.000, ce qui correspond à 10 % des effectifs du groupe. Ils ne citent pas de sources. La nouvelle devrait être annoncée jeudi à l'occasion de la présentation des résultats annuels de GSK. Le « Sunday Telegraph » a estimé qu'il était « presque certain » que les 18.000 employés installés au Royaume-Uni seront affectés par cette coupe dans le personnel, qui n'est pas une première. En effet, ce laboratoire a déjà réduit ses effectifs dans le cadre d'un plan de réduction des coûts destiné à économiser 700 millions de livres par an d'ici à 2010. Début novembre, le groupe avait annoncé la suppression nette de 1.000 emplois aux Etats-Unis, réduisant ainsi ses effectifs de vente dans ce pays d'environ 12 %. Il a également indiqué fin 2008 la fermeture prochaine d'une usine au Royaume-Uni employant 820 personnes, car le brevet des médicaments qui y sont produits arrive à échéance.

 

 

Son concurrent AstraZeneca a annoncé la semaine passée la suppression supplémentaire de 6.000 emplois, ce qui porte le total pour ce groupe dans le monde à 15.000 d'ici à 2013.


 

Repost 0
Published by titus53 - dans Février 2009
commenter cet article

Liste D'articles

  • Projet de loi El Khomri : les contre-propositions CFDT, CFE-CGC, CFTC, Unsa et Fage
    ~~ Les organisations syndicales de salariés et de jeunesse CFDT, CFE-CGC, CFTC, Unsa, Fage, se sont réunies le 3 mars 2016 pour travailler ensemble à des contre-propositions visant à la construction de droits nouveaux, à la réécriture de certains articles...
  • Interview de Laurent Berger
    ~L'avant projet de loi de Myriam El Khomri sur le droit du travail est très critiqué à gauche. Jean-Christophe Cambadélis, premier secrétaire du PS, aura « du mal » à le voter et calera sa position sur celle des syndicats réformistes. Ce texte est-il...
  • Encore un pas de plus dans la lutte contre le paludisme
    Avis favorable du Comité des médicaments à usage humain (CHMP) de l’Agence Européenne du Médicament (EMA) pour notre vaccin candidat Mosquirix® (RTS,S) Après plus de 30 années de recherche et l’une des plus vastes études cliniques jamais réalisée en Afrique,...
  • Dees embauches chez GSK
    GSK va recruter 100 personnes à Saint-Amand-les-Eaux Par Francis Dudzinski - Publié le 02 avril 2015, à 11h43 © DR Pour conforter l’augmentation de sa production de vaccins, dont un vaccin contre le paludisme, le laboratoire pharmaceutique GSK va recruter...