Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
30 janvier 2009 5 30 /01 /janvier /2009 07:17
   
     
     
     
     
Repost 0
Published by titus53 - dans Janvier 2009
commenter cet article
30 janvier 2009 5 30 /01 /janvier /2009 07:02

                Le découvrir dans sa version originale                                         

 

 

Monsieur le Directeur, Madame le Directeur de la Qualité,

 

Que se passe-t-il sur le site de NDB ?

Après un audit, la direction nous avait habitué à des messages télé, congratulations, nous sommes les

meilleurs ….

Et cette fois, stand-by total !

 

Monsieur le Directeur, le personnel du site de NDB se pose des questions. Il est de votre devoir de répondre et de l’informer.

Si notre site est menaçé, il faut nous en informer. Si tout va bien, il faut aussi nous le dire.

 

Monsieur le Directeur, le spectacle du mois de décembre, c’est aujourd’hui qu’il faut le jouer ; avec un discours certainement différent !

 

Parlez-nous plutôt de :

 

Carton rouge lors de la visite de l’AFSSAPS  les 07 et 08 janvier 2009,

27 millions de seringues impactées soit 15 millions d’euros, gros risque de perte de parts de marché,

3 mois pour remettre en place un système performant de contrôle et former le personnel,  

 

 

Qui sont les responsables ?  Certainement des personnes venues à NDB pour enrichir leur CV et leur orgueil.

Toujours les mêmes, ceux qui ne se remettent jamais en cause, ceux qui ont eu ou auront un bonus maximum dans les mois passés ou à venir, les bons, les excellents, les toujours en avant pour soigner 250 000 patients !

La CFDT demande au CODIR de rendre rapidement des comptes au personnel du site sur les échéances à venir actuellement en cours de décision.

Nous demandons aussi à ce que l’ensemble du personnel soit informé des moyens que vous allez mettre en oeuvre face à cette nouvelle crise majeure.

 

La CFDT demande à ce que le CE use de son droit d’alerte.

 

 

le 16 Janvier 2009

                                 CFDT- NDB Tél. Fax : 02 35 14 32 79/ poste3279 et 3700

Mail : cfdt.ndb@gsk.com

Pour retrouver toutes les infos notre Blog : www.liaison-cfdt-gsk.com

Repost 0
Published by titus53 - dans Janvier 2009
commenter cet article
27 janvier 2009 2 27 /01 /janvier /2009 13:27




 
   
   
   
   
   
  

 
Repost 0
Published by titus53 - dans Janvier 2009
commenter cet article
26 janvier 2009 1 26 /01 /janvier /2009 20:16

Aujourd'hui, la presse semble être sous la main du pouvoir. En effet, elle diffuse largement que le mouvement du 29 janvier est lié à la mobilisation du public.

Ce 29 janvier , tous dans la riue pour un même mot d'ordre " L'EMPLOI ET LES SALAIRES"

Ce 29 janvier, il faut refuser l'intox des médias, nous du privé nous serons dans la rue et nous ferons du bruit.

Ci-dessous un article de libé

La journée d'action prévue pour ce jeudi devrait se traduire par un grand nombre de grèves et manifestations partout en France. Les huit organisations à l’origine du mouvement (CGT, CFDT, FO, CFTC, CFE-CGC, FSU, Unsa, Solidaires) réclament «des mesures urgentes en faveur de l’emploi, des rémunérations» et une «politique de relance économique».

Premiers touchés, l'Education nationale et les transports. La SNCF et la RATP devraient annoncer leurs prévisions de trafic mardi soir. Des grèves sont annoncées à La Poste, France Telecom, dans l’audiovisuel public, les aéroports ou la justice, mais aussi dans des secteurs habituellement moins mobilisables, comme les banques ou les PME. L’ensemble des fonctionnaires sont appelés à protester contre les suppressions d’emplois.

Bernard Thibault (CGT) a prédit vendredi «énormément de monde» mobilisé, compte tenu d’un nombre d’appels à des arrêts de travail «sans égal depuis très longtemps». Certains feront «une heure de grève, d’autres une demi-journée ou une journée, certains vont peut-être simplement venir aux manifestations».

Cette mobilisation rencontre un écho favorable, selon deux sondages publiés hier. 69% des Français la soutiennent ou «ont de la sympathie» pour elle, selon un sondage CSA pour Le Parisien/Aujourd’hui en France, tandis 75% la trouve «justifiée», selon un sondage Ifop pour Sud-Ouest.

Côté gouvernement, le secrétaire général de l’Elysée, Claude Guéant, a assuré hier que l’exécutif n’était «pas inquiet mais attentif», tandis que le nouveau ministre du Travail, Brice Hortefeux, affirmait qu’il serait «personnellement attentif aux messages qui seront développés».

«Le service minimum fonctionnera»

Le ministre du Budget et de la Fonction publique Eric Woerth a quant à lui émis des réserves sur les grèves, «pas nécessairement la meilleure réponse» face à la crise, reprochant au passage au PS, qui soutient la mobilisation, de jouer un rôle «d’agitateur social». Pour l'Education, «le service minimum fonctionnera», a assuré le ministre Xavier Darcos, alors que lors des précédentes grèves le dispositif n'a pas été appliqué dans nombre de communes, dont Paris.

Les syndicats demandent que toutes les mesures de baisse d’activité, comme le chômage partiel, soit «négociées» et que les aides publiques aux entreprises soient conditionnées à la préservation de l’emploi et des salaires. Ils réclament aussi l’abrogation des lois remettant en cause les 35 heures et le retrait définitif de la réforme sur l’ouverture des commerces le dimanche.

Cette action commune va cependant de pair avec une profonde fracture syndicale sur un sujet pourtant au coeur de la crise, l’indemnisation des chômeurs. La CFDT est le seul syndicat à signer l’accord sur l’assurance-chômage négocié en décembre avec le patronat, et refusé par les quatre autres centrales représentatives (CGT, FO, CFTC, CFE-CGC).

La CFDT souligne que le texte permet à des chômeurs jusque là exclus de l’indemnisation, comme les jeunes et les précaires, d’y avoir droit, tandis que les autres organisations refusent la baisse des cotisations prévue, sous condition, pour juillet. Cette divergence risque de peser sur l’ambiance, en principe unitaire, de la journée de jeudi.

(Liberation.fr avec source AFP)



Repost 0
Published by titus53 - dans Janvier 2009
commenter cet article
26 janvier 2009 1 26 /01 /janvier /2009 18:42
GSK vient d’acquérir pour 515 M€ en cash les droits des opérations commerciales et la distribution d’un portefeuille de médicaments du laboratoire belge UCB dans une cinquantaine de pays en voie de développement (PVD), au Moyen-Orient, en Asie, en Amérique latine et en Afrique. Ces activités ont représenté entre 3 % et 4 % des revenus d’UCB en 2008. L’accord avec GSK n’inclut cependant pas le Brésil, la Russie, l’Inde, la Chine, la Corée du Sud et le Mexique, considérés par le belge comme des marchés émergents stratégiques. De même, il ne comprend pas les nouveaux produits centraux d’UCB, tels que le Vimpat (anti-épileptique), le Neupro (maladie de Parkinson) ou le Cimzia (maladie de Crohn) et GSK n’acquiert aucun droit sur le pipeline de R&D d’UCB. La transaction, qui devrait être clôturée fin mars, devrait permettre à UCB de se concentrer sur le SNC et l’immunologie et de renforcer sa présence sur les grands marchés mondiaux (Europe, USA et Japon).
Repost 0
Published by titus53 - dans Janvier 2009
commenter cet article
11 janvier 2009 7 11 /01 /janvier /2009 10:12

Ce 29 janvier sera un moment de vérité : quelle audience ont les organisations syndicales dans ce monde capitalisme et individuel. Combien serons-nous dans la rue dans la rue ?

 

De 1789 à ce jour, nous avons toujours des pseudos bourgeois qui capitalisent sur le dos des travailleurs. Des travailleurs qui s’individualisent de plus en plus. Adieu le collectif, la solidarité. A ce jour, ce monde capitaliste a un point d’avance.

Cette crise en a démontré les limites, mais ces  actionnaires avides de finances sans sueur seront toujours les rois dans le monde de demain.

 

Mais nous devons démontrer à M.Sarkozy (nous prenons des précautions pour ne pas être poursuivis) que le peuple est souverain en France et à l’ensemble des nantis de la classe politique que nous ne sommes pas des nigauds.

 

ALORS LE 29 JANVIER NOUS SERONS TOUS DANS LA RUE POUR EXPRIMER NOTRE RAS LE BOL DE CE MONDE ET QUE NOUS VOULONS UN PARTAGE PLUS JUSTE DES RICHESSES.

 

Repost 0
Published by titus53 - dans Janvier 2009
commenter cet article
11 janvier 2009 7 11 /01 /janvier /2009 10:07
Malgré les déclarations de fin d'année 2008, la confédération CFDT signera seule l'accord UNEDIC. En faisant ce choix, elle place les autres organisations en face de leur responsabilité. Ces organisations doivent s'opposer à l'application de ce texte, sinon qui ne dit mot, consent...

Ci-dessous, la déclaration du bureau national :

09/01/2009

La CFDT décide de signer l’accord sur l'Assurance-chômage

Retrouvez la déclaration du Bureau national de la CFDT du 8 janvier 2009.

Pour le Bureau national de la CFDT l’accord sur l’assurance chômage crée des droits nouveaux, qui permettent à des milliers de demandeurs d’emploi, en premier lieu les plus précaires qui étaient exclus jusqu’à ce jour de l’indemnisation, de pouvoir y accéder par :

  • des droits plus lisibles avec un jour indemnisé pour un jour travaillé ce que voulaient toutes les organisations syndicales ;
  • la mise en place d’une filière unique avec entrée dès 4 mois de travail dans les 28 derniers mois (au lieu de 6 mois dans les 22 derniers mois) qui rend l’accès aux droits et à leur connaissance plus lisible et plus simple
  • une augmentation de la durée maximale d’indemnisation passant à 24 mois ;
  • le maintien d’une indemnisation d’une durée maximale de 36 mois, pour les plus de 50 ans ;
  • la suppression de la limitation à 3 ans du chômage saisonnier ;le maintien des annexes, notamment celles des intermittents du spectacle ;
  • l’amélioration de la convention de reclassement personnalisé (CRP) avec passage à 12 mois, dont 8 mois à 80% (contre 8 mois dont 3 à 80% auparavant) ;
  • la définition d’un mandat pour que Pôle Emploi mette en place un référent qui ne suive pas plus de 60 demandeurs d'emploi, et 30 pour les bénéficiaires de la  CRP ;
 
Cependant il comporte des manques :
  • l’absence du maintien des droits non utilisés pour une autre période de chômage ;
  • l’absence de mesures pour les jeunes demandeurs d’emploi ayant moins de 4 mois d’affiliation ;
  • la mesure pour la réinscription de ceux qui sont entrés en indemnisation, à 4 mois d’affiliation, atténue la lisibilité et la simplification de la filière unique ;
  • la perspective de baisse de cotisation est source d’inquiétude dans une période d’incertitude économique qui obligera à une vigilance particulière pour assurer la pérennité de ces droits. Un risque de mise en cause de ceux – ci devra conduire à ne pas la mettre en œuvre.

Ce nouvel accord participe à la sécurisation des parcours professionnels et vient avec l’accord sur le chômage partiel, l’accord sur la CRP compléter les acquis de l’accord modernisation du marché du travail de janvier 2008,

Pour ces raisons, la CFDT décide de signer cet accord, moyen de concrétiser les améliorations qu’il apporte. En cohérence avec l’accord qu’elle a signé sur la représentativité, la CFDT considère qu’un accord est un acte qui engage l’ensemble des partenaires sociaux vis-à-vis des salariés. Une seule signature fragiliserait la force de l’accord. En conséquence chacun doit prendre ses responsabilités et se positionner clairement :

  • les organisations syndicales non signataires y compris en exerçant leur droit d’opposition ;
  • l’Etat qui devra décider de la validité de cet accord.
 

Dans ce contexte d’urgence sociale, le Bureau national :

  • appelle l’Etat à sa responsabilité de mettre en œuvre une politique de l’emploi capable de relever les défis économiques et sociaux face à une crise qui fait peser de lourdes conséquences sur les salariés et les demandeurs d’emploi ;
  • interpelle le patronat et les employeurs dont les pratiques dans les entreprises sont déterminantes en matière d’emploi et de précarité ;
  • considère que l’accord sur l’assurance chômage renforce les sécurités contre une aggravation de la précarité. Il constitue une avancée importante des droits pour les salariés et demandeurs d’emploi en cohérence avec les objectifs de la déclaration intersyndicale d’appel à la mobilisation du 29 janvier. Le Bureau national de la CFDT appelle ses adhérents et salariés à y participer massivement .
Repost 0
Published by titus53 - dans Janvier 2009
commenter cet article

Liste D'articles

  • Projet de loi El Khomri : les contre-propositions CFDT, CFE-CGC, CFTC, Unsa et Fage
    ~~ Les organisations syndicales de salariés et de jeunesse CFDT, CFE-CGC, CFTC, Unsa, Fage, se sont réunies le 3 mars 2016 pour travailler ensemble à des contre-propositions visant à la construction de droits nouveaux, à la réécriture de certains articles...
  • Interview de Laurent Berger
    ~L'avant projet de loi de Myriam El Khomri sur le droit du travail est très critiqué à gauche. Jean-Christophe Cambadélis, premier secrétaire du PS, aura « du mal » à le voter et calera sa position sur celle des syndicats réformistes. Ce texte est-il...
  • Encore un pas de plus dans la lutte contre le paludisme
    Avis favorable du Comité des médicaments à usage humain (CHMP) de l’Agence Européenne du Médicament (EMA) pour notre vaccin candidat Mosquirix® (RTS,S) Après plus de 30 années de recherche et l’une des plus vastes études cliniques jamais réalisée en Afrique,...
  • Dees embauches chez GSK
    GSK va recruter 100 personnes à Saint-Amand-les-Eaux Par Francis Dudzinski - Publié le 02 avril 2015, à 11h43 © DR Pour conforter l’augmentation de sa production de vaccins, dont un vaccin contre le paludisme, le laboratoire pharmaceutique GSK va recruter...