Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
17 mai 2008 6 17 /05 /mai /2008 21:47

Les députés s'attaquent aux dépenses de médicaments

Dans un récent rapport, l'Assemblée nationale pointe la consommation excessive de médicaments en France et prône un meilleur suivi des prescriptions. En réponse, le Leem insiste sur la nécessité de continuer à innover.

Le rapport (1) présenté en conclusion des travaux de la mission d'évaluation et de contrôle des lois de financement de la sécurité sociale (MECSS) par la députée Catherine Lemorton a comme point de départ un constat largement connu : « Les français détiennent le record européen de la consommation de médicaments. » En volume comme en valeur. Si les députés relèvent que « les affections de longue durée concentrent la moitié de la consommation de médicaments », ils rappellent aussi que les nouveaux produits tirent largement la croissance : en 2007, selon la CNAMTS, les dépenses de médicaments de moins de trois ans ont ainsi représenté 85 % de la croissance totale des dépenses de médicaments.

« Mieux encadrer la vie du médicament »

Pour faire face à cette trop forte consommation, le rapport préconise diverses mesures : les députés souhaitent notamment une amélioration de l'encadrement de la vie du médicament (gestion plus active de la liste des produits remboursables, mise en place de sanctions en cas d'absence ou de retard d'études post-AMM), le renforcement des conditions d'admission au remboursement ou encore la poursuite du développement des génériques et de l'automédication (90 % des médicaments consommés sont aujourd'hui remboursés par l'assurance-maladie). Les médecins ne sont pas oubliés : la mission parlementaire prône en effet une réforme de leur formation concernant le médicament et un meilleur suivi de leurs prescriptions. Concernant la visite médicale, la mission souhaite que « la politique contractuelle de réduction du nombre de contacts, engagée entre le CEPS et les firmes pharmaceutiques, soit poursuivie et étendue ». Elle préconise en outre que l'abus de visite médicale soit défini dans la charte et que, parallèlement, une « base publique d'information, exhaustive et gratuite, sur le médicament » soit élaborée. Enfin, le rapport souligne la nécessité de simplifier la fiscalité et propose notamment de « mobiliser la taxe sur les dépenses de promotion pour améliorer la régulation de la visite médicale » et de simplifier la contribution à la clause de sauvegarde de l'Objectif national de dépenses d'assurance-maladie (ONDAM), afin de la rendre effectivement applicable et de faire en sorte que les médicaments faisant l'objet d'une rétrocession hospitalière puissent être pris en compte.

Les enjeux de l'innovation

Face aux conclusions de la MECSS, Christian Lajoux est revenu sur les positions du Leem (2) dont il est le président. Après avoir souligné que « la consommation de médicaments en France traduit essentiellement un niveau élevé de prise en charge », il a mis en avant la nécessité de développer le bon usage du médicament, soulignant que près d'un patient sur deux suit mal la prescription de son médecin. Par ailleurs, il a rappelé que la certification de la visite médicale est effectuée sous le contrôle de la Haute autorité de santé (HAS), preuve de son niveau qualitatif élevé, et insisté sur la nécessité de mettre en place une « fiscalité structurante », sous peine de mettre à mal l'attractivité industrielle de la France. Enfin, le président du Leem a rappelé qu'« il faut investir plus que jamais dans l'innovation car c'est d'elle dont dépend le recul des maladies et l'amélioration des traitements ».

Valérie Moulle (Pharmaceutiques)
Repost 0
Published by titus53 - dans Mai 2008
commenter cet article
11 mai 2008 7 11 /05 /mai /2008 11:26

Tous dans l’action pour les retraites le 22 mai

Lors de l’intersyndicale du 29 avril, les cinq confédérations (CFDT, CGT, FO, CFTC et CGC) ont appelé à une journée nationale d’action le 22 mai avec un seul mot d’ordre “ Pour la défense de la retraite solidaire ! ”. Elles ont exprimé leurs désaccords sur les mesures envisagées et leur souhait de voir modifier les orientations du gouvernement. Dans un communiqué commun, elles estiment que « le “ Rendez-vous 2008 sur les retraites ” doit être l’occasion de consolider le système par répartition, seul à même d’assurer la solidarité indispensable entre générations et de répondre aux exigences de justice sociale ».

Cette initiative ne gomme évidemment pas les divergences. La CFDT, pour sa part, a donné son analyse : l’allongement de la durée de cotisation doit être différé en tenant compte du taux d’emploi réel des seniors. Des acquis sont importants : maintien du dispositif des carrières longues, transfert à terme des cotisations Unédic vers les caisses de retraite et majoration de la surcote. Mais des désaccords profonds demeurent aussi sur le niveau des pensions, l’avenir du Fonds de réserve des retraites, la situation des polypensionnés et des salariés victimes de carrières accidentées. Enfin, la CFDT a insisté sur son attachement à la reconnaissance de la pénibilité, absente de l’orientation gouvernementale.n

Philippe Réau © CFDT

Les Horaires des manifestations de la région seront communiqués prochainement

Repost 0
Published by titus53 - dans Mai 2008
commenter cet article

Liste D'articles

  • Projet de loi El Khomri : les contre-propositions CFDT, CFE-CGC, CFTC, Unsa et Fage
    ~~ Les organisations syndicales de salariés et de jeunesse CFDT, CFE-CGC, CFTC, Unsa, Fage, se sont réunies le 3 mars 2016 pour travailler ensemble à des contre-propositions visant à la construction de droits nouveaux, à la réécriture de certains articles...
  • Interview de Laurent Berger
    ~L'avant projet de loi de Myriam El Khomri sur le droit du travail est très critiqué à gauche. Jean-Christophe Cambadélis, premier secrétaire du PS, aura « du mal » à le voter et calera sa position sur celle des syndicats réformistes. Ce texte est-il...
  • Encore un pas de plus dans la lutte contre le paludisme
    Avis favorable du Comité des médicaments à usage humain (CHMP) de l’Agence Européenne du Médicament (EMA) pour notre vaccin candidat Mosquirix® (RTS,S) Après plus de 30 années de recherche et l’une des plus vastes études cliniques jamais réalisée en Afrique,...
  • Dees embauches chez GSK
    GSK va recruter 100 personnes à Saint-Amand-les-Eaux Par Francis Dudzinski - Publié le 02 avril 2015, à 11h43 © DR Pour conforter l’augmentation de sa production de vaccins, dont un vaccin contre le paludisme, le laboratoire pharmaceutique GSK va recruter...